29 Juin 2021

Numerus clausus : 295 étudiants en audio pour la prochaine rentrée

Le numerus clausus a été publié pour la rentrée 2021 en audioprothèse et en orthophonie. 295 étudiants pourront intégrer les écoles d'audioprothèse. Un quota suffisant pour supporter le 100 % Santé ?

Par Bruno Scala
entonoir numerus clausus

Les numerus clausus en audioprothèse et en orthophonie pour la prochaine rentrée ont été publiés au Journal officiel le 25 juin 2021. 

En audioprothèse, 295 étudiants seront ainsi autorisés à intégrer la première année de formation dans l’une des 9 écoles françaises. C’est deux de plus que lors de la dernière rentrée. Avec la mise en place du 100 % Santé, le gouvernement s’était fixé comme objectif un effectif de 300 étudiants. On s’en approche donc, mais les écoles ne sont pas extensibles et certaines ne peuvent pas accueillir davantage d’étudiants qu’elles ne le font déjà. « Le quota national est défini chaque année après recueil des propositions régionales suite à l’analyse des besoins en professionnels de santé et des capacités de formation, détaille Stéphane Grossier, qui dirige la communication à la Direction générale de l’offre de soin (DGOS). Ce recueil est conduit par la DGOS en lien avec la direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (DGESIP), laquelle sollicite les présidents de chaque université concernée. »

Impact du 100 % Santé

Cette année, le quota de toutes les écoles françaises est resté le même par rapport à l’année précédente, sauf celui des écoles de Lille et de La Musse (Évreux). La première en accueillera 3 de moins, la deuxième 5 de plus. Cela fait de l’école normande la plus pourvue après l’école lyonnaise, avec une capacité de 50 étudiants.

Depuis 2015, année de la mise en place du numerus clausus en audioprothèse, le quota d’élèves admis en première année a augmenté de 48 %. Une situation rendue possible notamment grâce à l’ouverture de deux nouvelles écoles, à Lille et Évreux, en 2019. Et l’ouverture d’autres écoles n’est pas exclue : « Les engagements pris par le gouvernement dans le cadre du dispositif 100 % santé doivent s’accompagner d’un effort en faveur de l’élargissement de l’offre de formation des audioprothésistes sur le territoire avec un objectif cible déterminé, à ce stade, à 300 places de formation en 1re année, explique Stéphane Grossier. Cela, soit par l’augmentation des capacités de formation existantes, soit par la création de nouvelles unités de formation dans les régions qui en sont encore dépourvues (plus particulièrement dans la moitié nord de la France ou en outremer, où la densité des professionnels est plus faible). »

La hausse des quotas pourrait encore s’accentuer, pour répondre à la demande résultant de la réforme du 100 % Santé, comme le rappelait le Pr Lionel Collet dans nos colonnes : « L’explosion des ventes amène à reconsidérer les quotas pour augmenter le nombre d’audioprothésistes », avant de prévenir : « Je ne suis pas convaincu que l’on puisse, à l’heure actuelle, former en France beaucoup plus de professionnels. Cela suppose d’intégrer la formation des étudiants étrangers dans l’équation en questionnant sa qualité ou d’envisager l’introduction d’une profession en soutien comme des techniciens ou l’équivalent des infirmiers en pratique avancée. »

La Fnéa souhaite une enquête

Au sujet de la formation à l’étranger, la Fédération nationale des étudiants en audioprothèse attire l’attention sur la qualité de ce cursus : « Les besoins en audioprothésistes ne devront pas être comblés par des formations de professionnels via des parcours inadéquats », peut-on lire dans un communiqué. Ainsi, et afin « d’entamer avec tous les acteurs de la filière une réflexion sur l’évolution du numerus clausus des étudiants en audioprothèse, la Fnéa appelle de ses vœux une enquête de l’Observatoire national de la démographie des professions de santé (ONDPS). Nul doute que l’Igas et l’IGÉSR, au cours de la mission qui leur a été confiée, étudieront ces problématiques à la loupe.

graphe_numerus

Offres d'emploiby Audiorecrut

  • CDI à temps complet
  • 86 - Vienne, 79 - Deux-Sèvres, 64 - Pyrénées-Atlantiques, 47 - Lot-et-Garonne, 40 - Landes, 33 - Gironde, 24 - Dordogne, 23 - Creuse, 19 - Corrèze, 17 - Charente-Maritime, 16 - Charente, 87 - Haute-Vienne

Toutes les offres d'emploi

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris