12 mai 2020

Le Congrès de la SFORL 2020 innove et met l’audition à l’honneur

Le 126e congrès de la SFORL aura bien lieu. Du 10 au 12 octobre 2020. Mais sous un format inédit, associant sessions en présentiel et téléconférences pour s’adapter à la crise sanitaire, et avec la tenue, le lundi matin, d’un événement œcuménique entièrement dédié à l’audition, associant l'ensemble des acteurs de la filière.

Par Ludivine Aubin-Karpinski
sforl

L’événement devrait se tenir physiquement au palais des Congrès Porte Maillot sur deux jours et demi pour concentrer l’essentiel du programme sur le week-end. Mais également « online » au travers de téléconférences. En effet, l’ensemble des séances, tables rondes, ateliers, présentations, seront aussi disponibles en numérique, en direct et en replay. La SFORL n’écarte néanmoins pas la possibilité d’une édition tout numérique si les circonstances venaient à l’imposer. Toutefois, quel que soit le format définitif, l’intégralité de son programme scientifique sera maintenue.

Cette édition 2020 recèle son lot de nouveautés et illustre la volonté de la Société de réinventer la formule pour offrir un congrès qui soit un « accélérateur de tendance et innovateur ». Au programme cette année : l’accent mis sur la pratique avec davantage d’ateliers, des séances longues monothématiques de type « Masterclass », des ateliers de simulation en chirurgie rhinologique en complément de ceux déjà existant en otologie. Une place majeure sera également donnée aux thématiques du Covid-19 et du numérique et des nouvelles pratiques en médecine.

Un rassemblement sans précédent autour de l'audition

Nouveauté majeure de cette édition : le lundi matin sera intégralement dédié à une session pluridisciplinaire autour de l’audition, associant un nombre sans précédent de partenaires. Placée sous l’égide de la SFORL, du Syndicat des audioprothésistes (Unsaf), de la Société française d’audiologie (SFA), du Collège national d’audioprothèse (CNA), de la Fédération nationale des orthophonistes (FNO), de l'Association Française d’Otologie et Oto-neurologie (Afon), de l'Association Française d'ORL Pédiatrique (Afop) et de la Fondation pour l’audition, elle proposera une quarantaine de sessions sur les thématiques suivantes : Mieux entendre pour mieux vieillir, Équilibre du sujet âgé, Enfant et audiophonologie, Nouveaux tests en audiologie, Thérapie sonore et acouphènes, Réhabilitation auditive, Nouveaux éléments du compte rendu audioprothétique et reste à charge nul, Téléaudiologie et innovation en audiologie. « L'audiologie est l'une des surspécialités ORL les plus actives aujourd'hui, commente Alexis Richard, directeur exécutif de la SFORL. Il nous a semblé important de porter cette journée pluridisciplinaire avec tous les professionnels de la santé auditive. 80 % du programme seront consacrés à des sessions pratiques et 20 % à l'innovation technologique. »

« Nous avons décidé de consacrer une demi-journée à l’audition pour plusieurs raisons, explique le Pr Bernard Fraysse, président de la fédération internationale des sociétés d’ORL (Ifos) et membre de la SFORL. Cela tient tout d’abord à la nécessité d’une réflexion commune sur l’évolution du parcours de soins, suite à l’arrêté du 14 novembre 2018 modifiant les modalités de prise en charge des aides auditives et prestations associées, et qui a pour finalité un meilleur accès aux soins et une prise en charge précoce des troubles de l’audition.
Une autre raison est la volonté de la SFORL de représenter toutes les surspécialités de notre discipline et de porter ce sujet de santé publique qu’est l’audition en nous rapprochant de nos partenaires audioprothésistes, orthophonistes, généralistes, gériatres et industriels.
Enfin, la crise sanitaire impose de réfléchir à de nouveaux modes d’exercices comme la téléaudiologie. »

Affiche SFORL

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris