100 % Santé : des ajustements nécessaires

La deuxième phase du 100 % Santé a démarré le 1er janvier 2020. Entre la pénurie d’ORL prescripteurs, dont nous avions parlé dans notre dernier dossier, et la formation d’otologie médicale pour les médecins généralistes qui n’est pas prête, des ajustements ont été apportés, afin de ne pas compromettre le succès de la réforme.

Par Bruno Scala
100 sante et formation d otologie medicale des medecins generalistes

Le dossier de notre dernier numéro, « Malentendant cherche prescripteur », était consacré à la pénurie des prescripteurs, à l’aune du 100 % Santé. Le Pr Lionel Collet, conseiller d’État, y appelait à une réorganisation de la filière auditive pour sortir de cette difficulté. Il ajoutait qu’à ses yeux les seuls aujourd’hui à pouvoir réaliser des bilans auditifs pour épauler les ORL sont les audioprothésistes. Un message bien reçu par l’Unsaf. Le syndicat des audioprothésistes a en effet publié un communiqué de presse dans la foulée, plaidant pour que ces chantiers soient ouverts d’urgence. « Sans quoi, c'est bien le succès du 100 % Santé qui serait hypothéqué », ajoute le syndicat.

Une conclusion qui converge avec l’avis du Pr Lionel Collet, qui avertissait : « S’il devait s’avérer qu’il existe des zones où les spécialistes manquent à l’appel, où les temps d’attente sont très longs, cela sera récupéré politiquement et appellera des correctifs rapides et sévères ».

Mise au point entre Unsaf et SNORL

Le communiqué de l’Unsaf a, lui aussi, suscité des réactions. Le syndicat national des ORL (SNORL) y a en effet vu une tentative de récupération. Dans un communiqué de presse, le SNORL clame « Il est inenvisageable (...) de libéraliser la filière auditive en donnant aux audioprothésistes la possibilité d’évaluer le niveau d’audition sans diagnostiquer l’étiologie des surdités et de vendre les appareils auditifs ». Rappelons néanmoins que ce n’est pas ce que demandent les audioprothésistes, bien au contraire (lire notre actualité p. 12).

Mesure reportée

Quoi qu’il en soit, seuls les ORL et les médecins généralistes ayant suivi une formation spécialisée sont maintenant et pour le moment habilités à réaliser les bilans pré-prothétiques et les primo-prescriptions d’adultes. Néanmoins, cette formation d’otologie médicale n’est pas encore prête. Ainsi, pour ne pas pénaliser les patients, le ministère a décidé de repousser l’entrée en vigueur de cette mesure : « Les formations à suivre étant en cours d’élaboration, l’entrée en vigueur de cette exigence est effectivement décalée au 1er septembre 2020 », nous a précisé Mathilde Lignot-Leloup, directrice de la Sécurité sociale. Une instruction, diffusée par l'Unsaf, a en effet été signée. elle stipule : « Par dérogation (...) et sans préjudice des autres dispositions, les médecins généralistes qui ne pourraient se prévaloir d’un parcours de développement professionnel continu en “Otologie médicale” sont toutefois autorisés à prescrire des aides auditives lors de la prescription relative à un premier appareillage, pour les adultes ou les enfants de plus de 6 ans, jusqu’au 31 août 2020. » Dans notre dossier, le Dr Jean-Michel Klein prévoyait que la formation serait disponible au premier trimestre 2020.

Respecter les clauses

Notons que la disponibilité des prescripteurs n’est pas le seul facteur déterminant pour la réussite de la réforme du 100 % Santé en audiologie. Le taux d’appareils de classe I vendus en est un autre. Les représentants des audioprothésistes s’étaient engagés auprès de la direction de la Sécurité sociale que cette classe représente au moins 20 % du volume de vente total. Au dernier décompte, ce taux atteignait 13 %. Si la directrice de la sécurité sociale se montre bienveillante, indiquant qu’« il est trop tôt pour tirer des conclusions sur la montée en charge du dispositif », Lionel Collet met en garde la filière : « L’enjeu pour l’ensemble des professionnels aujourd’hui est de montrer que la clause de volume est plus que respectée et qu’il y a bien des prescripteurs sur tout le territoire. Il faut que vous soyez prêts dès 2021. »

Offres d'emploiby Audiorecrut

  • CDI à temps complet
  • 86 - Vienne, 79 - Deux-Sèvres, 64 - Pyrénées-Atlantiques, 47 - Lot-et-Garonne, 40 - Landes, 33 - Gironde, 24 - Dordogne, 23 - Creuse, 19 - Corrèze, 17 - Charente-Maritime, 16 - Charente, 87 - Haute-Vienne

Toutes les offres d'emploi

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris