15 Avril 2022

Amplifon Insight : Audiométrie vocale dans le bruit : les références en dB

Avec l’inscription de la mesure de l’intelligibilité dans le bruit dans la réforme du 100 % Santé, les résultats de l’audiométrie vocale dans le bruit constituent désormais un critère exclusif suffisant d’éligibilité à l’appareillage. Plus généralement, ce test permet de faire la démonstration du bénéfice des aides auditives en situation « écologique ».

Par Amplifon
Test VRB

Le décibel (dB) est cette unité que nous manipulons à volonté dans le champ de l’audiophonologie, l’audiologie et bien sûr l’audioprothèse. Tout physicien préciserait qu’il s’agit d’une mesure de pression acoustique. Ce décibel-là se mesure au sonomètre, il est dit SPL (Sound Pressure Level).

Dans le domaine de l’audiophonologie, on utilise plus couramment des dB HL (Hearing Loss) normalisés au casque aux capacités auditives de nos patients. Les valeurs de référence sont normalisées par des échelles définies dans la Recommandation BIAP 02/1 bis Classification audiométrique des déficiences auditives, établie en mai 1997 : « Une perte totale moyenne est calculée à partir de la perte en dB aux fréquences 500 Hz, 1 000 Hz, 2 000 Hz et 4 000 Hz. En cas de surdité asymétrique de plus de 15 dB, le niveau moyen de perte en dB est multiplié par 7 pour la meilleure oreille et par 3 pour la plus mauvaise oreille. La somme est divisée par 10. »
L’audiométrie tonale est le « golden standard » des tests audiométriques et toutes ces valeurs sont bien ancrées dans notre quotidien.

Tableau2

Quelles sont les valeurs de référence pour l’audiométrie vocale dans le bruit ?

L’arrêté du 14 novembre 2018 fixant les modalités de prise en charge des aides auditives précise qu’il est possible d’envisager une réhabilitation par aides auditives lorsque l’on observe une dégradation significative de l'intelligibilité en présence de bruit, définie par un écart du rapport signal de parole / niveau de bruit (SIB50 en dB) de plus de 3 dB par rapport à la norme. Sur les courbes de référence de l’audiométrie dans le bruit, nous pouvons observer les courbes d’évolution en fonction de différents matériels vocaux. L’unité de l’échelle des ordonnées est de 1 dB. La précision en audiométrie vocale dans le bruit est donc bien plus importante que celle de l’audiométrie tonale.

Gain en audiométrie vocale dans le bruit

Si l’on se déplace de 2 dB sur cette échelle (Figures 1), on observe une amélioration moyenne de 23 % du score d’intelligibilité. Une variation de 4 dB entraîne une variation de 45 % du score d’intelligibilité en moyenne. Si le patient perçoit la moitié des mots, alors une amélioration de 4 dB lui permet de comprendre complètement le message.

Figure1
Figures 1a et 1b : lien entre la variation en décibels et le score d’intelligibilité pour l’audiométrie vocale dans le bruit.

Deux éléments sont importants :

  • la mesure qui caractérise l’état initial du patient, oreilles nues, en champ libre (en bleu - figure 2) ;
  • la mesure qui caractérise l’état oreilles appareillées, à un moment donné, en champ libre (en rouge - figure 2).

Le gain en vocale dans le bruit s’exprime comme la différence entre ces deux états. Cependant, cette valeur est par essence dépendante du résultat initial du patient. Il apparaît donc plus pertinent de l’exprimer en pourcentage d’amélioration pour le patient, soit 66 % dans le cas présenté sur la figure 2.

Figure2
Figure 2 : évolution du résultat d’un test d’audiométrie vocale dans le bruit, sans et avec aide auditive.

Une analyse des données de SIB50 récoltées auprès de 21 861 patients appareillés en 2021 (voir la répartition dans le tableau 1) a permis de mettre en avant l’amélioration de la compréhension en milieu bruyant pour la population totale (tableau 2).

Tableau 1

Il est intéressant de noter que :

  • l’amélioration dans le bruit est en moyenne de l’ordre de 45 % sur la population totale ;
  • l'amélioration est plus notable pour les pertes auditives légères ;
  • l'amélioration est plus notable pour les pertes asymétriques que symétriques.

Ainsi, l’expression du pourcentage d’amélioration en audiométrie vocale dans le bruit est une valeur qui présente les avantages de :

  • retrouver les ordres de valeur d’amélioration que nous avons l’habitude de manipuler avec les tests d’audiométrie tonale et d’audiométrie vocale dans le silence ;
  • communiquer simplement dans un compte rendu d’appareillage ;
  • s’affranchir de la norme donnée d’un test dans le bruit (chaque test à sa norme) ;
  • être uniforme et homogène quels que soient les tests.

Offres d'emploiby Audiorecrut

AUDIOPROTHESISTE H/F SUR NANTES

ALAIN AFFLELOU ACCOUSTICIEN

LABORATOIRE AUDIOLOGIE CLINIQUE

Laboratoire d'Audiologie Clinique

Toutes les offres d'emploi

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris