27 Avril 2022

Cochlear sur le point de racheter Oticon Medical

Le groupe Demant, qui détient Oticon Medical, a annoncé vouloir se séparer de sa branche implants, qui comprend aussi bien les implants cochléaires que ceux à conduction osseuse. L’activité sera vendue à Cochlear pour plus de 110 M€.

Par Bruno Scala
poignee main cochlear oticon medical

C’est un rachat historique : d’un coup, le nombre d’acteurs sur le marché de l’implant va diminuer d’un quart ! Le 27 avril, par voie de communiqué, le groupe Demant a en effet annoncé se séparer de sa branche implants – la filiale Oticon Medical. Un accord a été signé avec Cochlear, pour un montant d’environ 114 millions d’euros et la cession pourrait être effective au deuxième semestre de 2022 si les autorités donnent leur feu vert. Cette cession concerne les implants cochléaires (système Neuro) et à conduction osseuse (Ponto), alors que le Ponto 5 mini venait de débarquer sur le marché français. Selon ce communiqué, les raisons sont financières : « Demant s'est rendu compte que la perspective de devenir un leader mondial des implants auditifs n'est pas réalisable dans un délai raisonnable sans des niveaux d'investissement disproportionnés et une dilution significative de la rentabilité du groupe. Dans cet esprit, Demant a choisi d'arrêter ses efforts dans les implants auditifs. »

Néanmoins, cette décision intervient quelques mois après que les implants cochléaires Oticon Medical ont été retirés du marché, en raison d’un problème de fuite potentielle. Plusieurs patients avaient dû être explantés. La concomitance des deux événements laisse ainsi envisager un lien de cause à effet. Sur ce sujet, lors d'une conférence téléphonique suivant l'annonce de la vente, Søren Nielsen, le p.-d.g. de Demant, a déclaré : « Cela ne fait aucun doute que la crise de la Covid et le rappel des implants nous ont fait perdre du temps, mais la décision de se séparer d'Oticon Medical est récente. »

Continuité des soins

Dans le communiqué, Demant affirme que tout est organisé pour assurer la continuité des soins des patients porteurs d’un implant Oticon Medical : « Dans le cadre de la transaction, Cochlear s'est engagé à servir les patients existants d'Oticon Medical maintenant et à l'avenir. » Des propos confirmés par Dig Howitt, le p.-d.g. de Cochlear : « Nous travaillerons en étroite collaboration avec Demant pour assurer une transition transparente de l'activité vers Cochlear afin de garantir un accès continu à la technologie actuelle d'Oticon Medical pour les clients et les patients dans les années à venir. Nous développerons des processeurs de son et des services de nouvelle génération qui permettront aux clients de passer à la plate-forme technologique de Cochlear et d'en bénéficier au fil du temps. »

Cochlear, qui était déjà leader sur le marché de l’implantation cochléaire, avec ses produits Baha et Nucleus, est sur le point d’asseoir nettement cette position. « L'acquisition d'Oticon Medical nous donnera une plus grande échelle et nous permettra d'augmenter nos investissements dans la R&D et les activités de croissance du marché », assure Dig Howitt.

Aucune information n'a été fournie concernant la continuité des équipes travaillant sur les produits Oticon Medical, et notamment sur les équipes françaises de recherche et développement de la branche implant cochléaire, situées à Vallauris. Interrogée sur le sujet, Trine Kromann-Mikkelsen, la vice-présidente de Demant en charge de la communication, précise : « La transaction englobe les entités d'Oticon Medical en France (Nice), en Suède (Göteborg), au Maroc et aux États-Unis (uniquement Oticon Medical). Il est important de noter que jusqu'à ce que la transaction soit finalisée, Demant a toujours l'entière responsabilité des entités et de la gestion de l'entreprise. Une fois la transaction conclue, la propriété des entités mentionnées sera transférée, et Cochlear en assumera l'entière responsabilité et définira donc également les plans pour l'avenir. »

Par ailleurs, dans un communiqué daté du 27 avril également, Cochlear indique que, « afin de se conformer aux exigences du droit du travail français, la transaction proposée sera soumise à un processus de consultation obligatoire avec le comité d'entreprise des salariés d'Oticon Medical basé à Nice ».

Offres d'emploiby Audiorecrut

Toutes les offres d'emploi

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris