De nouveaux horizons pour l’École des parents

L’École des parents, mise en place il y a trois ans par la Fondation pour l’audition et l’École des parents et des éducateurs (EPE) Île-de-France, a accompagné plus d’une centaine de familles d’enfants sourds ou malentendants. Désormais, la Fondation voit plus loin et élargit son dispositif.

Par Laura Huynh Quang
école de parents

Il y a deux ans, Audiologie Demain présentait dans son premier numéro l’École des parents, un dispositif mis en place en 2018 par la Fondation pour l’audition et l’École des parents et des éducateurs (EPE) d’Île-de-France [1]. Cette association de soutien à la parentalité apporte des connaissances et des compétences aux parents afin de créer de bonnes conditions de développement pour l’enfant. Ce mois de septembre inaugure la quatrième session de l’École des parents en région francilienne, l’occasion de revenir sur les diverses progressions du dispositif depuis sa mise en place.

Accompagnement et communication

L’École des parents a été conçue afin d’accompagner les parents d’enfants sourds ou malentendants. « Lorsqu’une famille apprend le diagnostic, elle obtient de nombreuses informations sur la prise en charge médicale, mais très peu sur l’accompagnement parental », explique Arnaud Porte, qui dirige le pôle Pour Le Quotidien de la Fondation pour l’audition. Des ateliers et des groupes d’échange sont organisés, dans lesquels les éducateurs de l’EPE interviennent afin d’accompagner les parents dans les nouvelles problématiques auxquelles ils sont confrontés. La Fondation s’assure également de la formation de ces professionnels, spécialistes de la parentalité, aux sujets liés à la surdité.

Les ateliers suivent un programme élaboré par la Fondation et l’EPE IDF mais sont souvent aménagés afin de répondre aux besoins concrets voire aux demandes des parents. Le directeur du pôle Pour Le Quotidien argumente : « Le but est d’apporter des solutions immédiates aux parents qui viennent d’apprendre le diagnostic de leur enfant et aussi à toutes les situations auxquelles ils seront confrontés bien après l’annonce. » Cependant, il précise : « Nous restons dans la neutralité, notamment concernant les moyens de communication. Notre rôle est d’informer, écouter, et prendre en considération le vécu des parents avec bienveillance. »

Un dispositif en expansion

De nouvelles perspectives d'expansion se dessinent pour le dispositif de la Fondation pour l’audition. En effet, cette dernière s’est récemment rapprochée de la Fédération nationale des EPE afin de déployer le dispositif hors de l’Île-de-France. « Nous avons pu évaluer la faisabilité d’ateliers et groupes d’échange sur tout le territoire français. Nous sommes partis d’un diagnostic sociologique afin de pouvoir l’adapter à d’autres régions, grâce au réseau des EPE », poursuit Arnaud Porte. Deux expérimentations ont eu lieu dans le Loiret et l’Hérault, de mai à juin 2021. Quatre ateliers ou groupes d’échange ont été organisés dans chaque région, auxquels 19 parents ont pu participer, en présentiel ou en visio. Cette dernière modalité a dû être adoptée en raison du contexte sanitaire mais elle a permis à des parents habitant d’autres départements de tester – et d’adopter – le dispositif. Pour septembre, d’autres EPE pourraient se lancer dans l’aventure de l’École des parents et permettre au dispositif de se déployer sur le territoire.

« Nous souhaiterions pérenniser le modèle de l’École des parents en impliquant par exemple des acteurs du secteur éducatif, de la petite enfance et des professionnels de santé locaux, régionaux et nationaux. Nous étudions comment, à terme, nous pourrions impliquer des acteurs susceptibles de promouvoir ce programme, mais également d’autres acteurs qui pourraient le financer. Créer un maillage territorial en partenariat avec toutes les EPE mobiliserait des ressources trop conséquentes pour la Fondation. Aussi, nous réfléchissons à proposer un modèle fondé sur la mise en relation entre les parents d’enfants sourds ou malentendants et des EPE référentes : les parents ne se trouvant pas dans les départements concernés par le dispositif pourraient se rapprocher de ces EPE référentes et utiliser la visio pour participer aux ateliers », ajoute Arnaud Porte. L’objectif de la Fondation et de ses partenaires est en effet de permettre à tous les parents d’enfants sourds ou malentendants de bénéficier de ces ateliers ou groupes d’échange.

Offres d'emploiby Audiorecrut

Responsables Audioprothèse

Prévifrance Services Santé

Toutes les offres d'emploi

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris