01 Juillet 2022

De « très rares » cas de surdité après vaccination avec Pfizer et Moderna

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) n’écarte pas le lien de causalité entre les vaccins à ARN messager et quelques très rares cas de surdité.

Par Ludivine Aubin-Karpinski
vaccin web

La surdité pourrait constituer un effet secondaire des vaccins à ARN messager contre le Covid-19. Dans un rapport publié le 30 juin, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) indique que de très rares cas de surdité ont été déclarés en pharmacovigilance chez des patients vaccinés avec les vaccins Pfizer ou Moderna. L’autorité sanitaire estime qu’à ce stade, « le lien de causalité entre ce vaccin et les cas de surdité n’est pas établi », mais qu’il « ne peut être exclu ».

Sur 251 signalements de surdités, 144 cas ont été retenus et étudiés, « en étroite collaboration avec deux spécialistes ORL » : 115 personnes vaccinées avec Pfizer, 29 avec Moderna. Ces cas de surdité brusque touchent indifféremment les femmes et les hommes, d’âge médian de 51-52 ans, dans un délai moyen de 21 jours après l’injection. Il s’agit le plus souvent d’une atteinte unilatérale, parfois associée à des acouphènes et des vertiges. Les cas post-Pfizer sont rétablis sans séquelles pour 38 patients, rétablis mais avec nécessité d’appareillage pour 4 personnes et non rétablis au moment de la déclaration pour 71 personnes. Les cas post-Moderna sont rétablis dans 8 cas, non rétablis au moment de la déclaration pour 14 cas, et d’évolution inconnue dans 2 cas.

Bien que ces signalements restent « très rares » au regard des quelque 136 millions d’injections réalisées depuis janvier 2022, l’ANSM considère que « les caractéristiques cliniques des cas, notamment le délai de survenue, l’absence d’antécédent (audiologique, otologique et cardiovasculaire) dans la plupart des cas, ainsi que les données de la littérature font de ces événements un signal potentiel ». Elle appelle par ailleurs à consulter un médecin généraliste ou un ORL, devant toute suspicion de surdité après la vaccination contre le Covid-19, et à déclarer l’événement sur le portail du ministère de la Santé : signalement.social-sante.gouv.fr

Des cas de perte d’audition et d’acouphènes suite à une vaccination contre le covid avaient déjà été rapportés en février 2022 par l’OMS1, qui concluait sur la nécessité d’initier des investigations supplémentaires.

1 C. Rausch & Q.-Y. Yue, WHO Pharmaceuticals Newsletter No. 1, 2022

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris