Jeunes et audition : des comportements toujours à risque

Chaque année, l’association Agi-Son publie son baromètre Jeunes, musique et risques auditifs, sur les habitudes des adolescents en termes de pratiques et d’écoute musicales. Cette année, 5 389 jeunes ont été interrogés. Les résultats montrent qu’ils ont des habitudes à risque pour leur audition et qu’ils en ont peu conscience. Heureusement, ils semblent à l’écoute des actions de prévention.

Par Bruno Scala
chiffres graphes vert

Le casque vissé sur les oreilles

L’association JNA en fait déjà le constat depuis plusieurs années, Agi-Son le confirme : les jeunes ont tendance à passer beaucoup (trop) de temps avec leur casque sur (ou des écouteurs dans) les oreilles. Que ce soit pour écouter de la musique, le son d’une vidéo, ou lorsqu’ils jouent à des jeux vidéos. Un jeune sur cinq interrogés par Agi-Son déclare être adepte de cette pratique au moins 5 heures par jour (plus d’un cinquième de leur journée quand même !).

casque

Santé auditive en danger

Plus d’un tiers des jeunes interrogés indiquent avoir déjà éprouvé un trouble auditif suite à une écoute sonore prolongée – ce qui laisse toutefois deux tiers de ces jeunes qui n’ont jamais ressenti de troubles, si l’on souhaite voir le verre à moitié plein. L’impression de moins bien entendre et les sifflements ou bourdonnements sont les deux types de plaintes les plus fréquents.

sante auditive

Les écouteurs au banc des accusés

Dans la grande majorité des cas, c’est l’écoute au casque ou avec des écouteurs qui est à l’origine de ces troubles, ce qui corrobore le fait que ces adolescents écoutent leur musique trop fort, trop longtemps. Contrairement à ce que l’on aurait pu croire, la fréquentation des boîtes de nuit est peu pourvoyeuse de troubles de l’audition.

ecouteurs

Un faible recours aux professionnels de santé

De nombreux jeunes ont donc des conduites auditives à risque. En outre, lorsqu’ils ressentent des troubles de l’audition, peu en parlent à un professionnel de santé. Pire, ils sont la moitié à n’en parler à personne, n’y accordant pas d’importance.

recours

Le dispositif de sensibilisation Peace&Lobe

Agi-Son est partenaire d’un programme de concerts et spectacles intitulé Peace&Lobe. Chaque événement s’accompagne d’une sensibilisation aux risques auditifs, via des animations ou des échanges avec des acteurs du sonore. À l’issue de ces spectacles, les adolescents, qui y assistent sur leur temps scolaire, répondent à un questionnaire, permettant de jauger l’efficacité du dispositif. Et les réponses à ce questionnaire sont rassurantes. Beaucoup d’adolescents ont retenu des messages importants concernant les risques auditifs, montrant, s’il était encore nécessaire, l’importance de ces dispositifs de prévention.

message

De nombreux adolescents sont même prêts à changer certains de leurs comportements relatifs à l’écoute musicale pour adopter des pratiques plus respectueuses de leur audition, comme diminuer l’intensité sonore ou la durée d’écoute.

comportements

Offres d'emploiby Audiorecrut

Toutes les offres d'emploi

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris