L’audition en questions

Soucieuse de maintenir une proximité forte avec les personnes sourdes ou malentendantes, la Fondation pour l’audition leur dédie une plate-forme sur laquelle elles pourront déposer leurs questions. Un panel d’experts y répondra lors d’un événement dont le format reste à déterminer. Ce dispositif s’inscrit dans le cadre de l’Alliance pour l’audition.

Par Laura Huynh Quang
Fondation pour l audition

« Sans censure, ni tabous, questionner et échanger librement », c’est dans cette optique que la Fondation pour l’audition inaugure cette semaine une plate-forme interactive pour permettre aux sourds et malentendants de poser leurs questions et d’apporter leurs témoignages. Les personnes concernées seront libres de faire part de toutes leurs interrogations durant plusieurs mois avant que des experts de l’audition se chargent d’y répondre lors d’un événement à l’automne prochain.

Poser toutes les questions, même les plus sensibles

Afin d’aiguiller les utilisateurs de la plate-forme, le site propose plusieurs thématiques non exhaustives : les pistes de thérapies, les solutions techniques, l’accessibilité et l’inclusion, la prévention, l’éthique, le soutien psychologique et le rôle des aidants. Les questions peuvent être déposées anonymement ou non. Agathe Coustaux, directrice de la communication et du développement de la Fondation Pour l’Audition, argumente : « Les priorités de notre société ne sont pas forcément celles des personnes sourdes ou malentendantes, nous n’imaginons peut-être pas certains de leurs questionnements. » Elles pourront ainsi aborder toutes les thématiques, même les plus sensibles. Le contenu du site est traduit en LSF et les personnes qui le souhaitent pourront téléverser les vidéos de leurs questions signées. « Nous voulions un contenu totalement accessible et facile d’utilisation », ajoute Agathe Coustaux.

Un événement collaboratif entre acteurs de l’audition

Un groupe de travail réunissant des experts sera mis sur pied. Il devrait rassembler différents profils du secteur de l’audition : chercheurs, physiciens, médecins, audioprothésistes, mais aussi politiques, journalistes...

Ce collège d’experts répondra à l’ambition première de l’Alliance pour l’audition (voir encadré) : celle de « rassembler et fédérer tout l’écosystème de l’audition, aussi bien les chercheurs, les professionnels de santé, que les associations et cela, afin d'améliorer le quotidien des personnes sourdes et malentendantes », rappelle Agathe Coustaux.

La Fondation organisera un événement fin septembre, afin de permettre aux experts de répondre aux diverses questions sélectionnées. Le format reste à déterminer ; cela pourrait se présenter sous la forme de plusieurs tables rondes, en présentiel ou en virtuel... en fonction de l’évolution des conditions sanitaires.

Un projet ambitieux

Pour mener à bien ce projet, la Fondation a fait appel à l’agence Res publica, spécialisée dans les débats participatifs. Ce dispositif pourrait se renouveler : « Si le succès est au rendez- vous, nous envisageons de pérenniser la plate-forme », et éventuellement d’élargir son audience. Pour accéder à la plate-forme, rendez-vous sur le site de l’alliance : alliancepourlaudition.fr

Offres d'emploiby Audiorecrut

  • CDI à temps complet
  • 86 - Vienne, 79 - Deux-Sèvres, 64 - Pyrénées-Atlantiques, 47 - Lot-et-Garonne, 40 - Landes, 33 - Gironde, 24 - Dordogne, 23 - Creuse, 19 - Corrèze, 17 - Charente-Maritime, 16 - Charente, 87 - Haute-Vienne

Toutes les offres d'emploi

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris