04 Mai 2021

Le premier document d’orientation au monde sur la prise en charge de la perte auditive sévère à profonde vient de paraître

Source firme
Logo_Phonak_life_is_on_pos_RGB_300dpi

Phonak a réuni un groupe de spécialistes internationaux pour dresser un état de la recherche actuelle et formuler des recommandations claires sur ce à quoi devraient ressembler des soins optimaux pour les patients présentant une perte auditive sévère à profonde. Ces recommandations d’experts viennent d’être publiées et sont disponibles en libre accès, grâce au parrainage de Phonak.

Des recommandations conçues pour garantir un soin égal et de qualité

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, deux adultes sur dix qui consultent en audiologie ont une perte auditive sévère et profonde1. Les conséquences d’une telle déficience affectent tous les domaines de la vie et peuvent avoir un impact considérable sur la communication. Mal prise en charge, la perte auditive sévère à profonde peut engendrer sentiment exacerbé d’anxiété, dépression, frustration, isolement et dépendance accrue à l’égard des autres. Elle est également associée à une plus forte probabilité de chômage, à un plus grand risque de chutes et de démence2.

Une prise en charge audiologique efficace pour ceux qui présentent une perte auditive sévère et profonde est essentielle pour surmonter ces conséquences. Or les besoins des malentendants sévères à profonds sont souvent très différents des besoins de ceux qui présentent une perte auditive légère à modéré. Et les audioprothésistes doivent posséder les compétences nécessaires pour les aider différemment selon leurs besoins.

Alors qu’il n’existait aucun document d’orientation sur la manière de prendre en charge les besoins uniques des malentendants sévères à profonds, Phonak a réuni des spécialistes de quatre pays différents afin qu’ils élaborent un guide de meilleures pratiques. Après deux années de préparation, ces recommandations sont désormais disponibles et consultables en libre accès sur le site web de la marque.

« Une personne avec une perte auditive sévère à profonde n’est pas une personne avec une perte auditive légère qui a besoin de plus de puissance », explique Angela Pelosi, directrice Audiologie Monde chez Phonak. « Parce que les malentendants sévères à profonds ont des besoins auditifs complexes et spécifiques qui peuvent ne pas être convenablement pris en charge par une approche auditive usuelle, nous avons pensé qu’il était essentiel d’avoir des recommandations dédiées pour aider les praticiens à offrir les meilleurs services et conseils à leurs patients. »

Quelques points clés issus de ces recommandations pour les audioprothésistes

  • Ceux qui présentent une perte auditive sévère et profonde ont besoin de conseils sur l’ensemble des technologies auditives –Ces conversations sont essentielles pour leur expliquer que les aides auditives ne sont pas nécessairement l’aboutissement de leur parcours auditif.
  • Accorder une attention très particulière au choix et à l’adaptation des aides auditives. Afin de préserver l’audibilité et de soutenir la reconnaissance vocale avec appareillage, des approches d’adaptation dépassant « l’adaptation initiale » standard sont nécessaires.
  • Une technologie de microphone déporté devrait être envisagée en même temps que le choix des aides auditives et/ou des implants cochléaires.
  • Entraînement et stratégies de communication devraient être inclus dans la gestion continue de la perte auditive sévère à profonde. Au-delà de la technologie auditive, les capacités de communication peuvent être améliorées par un entraînement des capacités auditives et des stratégies de communication.

Offres d'emploiby Audiorecrut

Toutes les offres d'emploi

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris