L’OMS publie le premier rapport mondial sur l’audition

C’était l’une des exigences d’une résolution adoptée par l’OMS en 2017 : la publication d’un rapport mondial sur l’audition. Il dresse une photographie de la santé auditive à l’échelle mondiale et fixe les objectifs à atteindre pour les États membres. L’OMS a profité de la Journée mondiale de l’audition, le 3 mars, pour le rendre public.

Par Bruno Scala
Rapport Mondial Audition

C’est la première fois que l’OMS publie une rapport mondial sur l’audition (World Report on Hearing). Cela témoigne d’une prise de conscience au niveau mondial et de l’importance que l’organisation accorde à l’ouïe, à la communication et à la santé auditive. Ce rapport constitue une étape supplémentaire dans les actions entreprises par l’OMS en faveur de l’audition.

25 ans pour la santé auditive

C’est en 1995 que l’Assemblée mondiale de la santé (AMS ), qui fixe les politiques de l’OMS , a adopté la résolution WHA48.9, intitulée « Prévention des troubles de l’audition ». L’AMS y exhortait les États membres « à préparer des plans nationaux pour la prévention et le contrôle des principales causes de surdité évitable et pour la détection précoce chez les bébés, les tout-petits et les enfants, ainsi que chez les personnes âgées, dans le cadre des soins de santé primaires ». Notons au passage que malgré cela, la France a attendu les années 2010 pour rendre obligatoire le dépistage néonatal de la surdité et que la détection précoce des personnes âgées n’est, elle, pas encore mise en place…

Suite à cette résolution, l’OMS , à travers son Programme pour la prévention de la surdité et de la perte auditive, a assisté les différents pays pour qu’ils parviennent à respecter cet engagement, en apportant une aide logistique et matérielle notamment (lire l’interview de la Dr Shelly Chadha, qui dirige ce programme) La résolution adoptée en mai 2017 va plus loin puisqu’elle invite instamment les États membres à « intégrer les stratégies de soins auditifs (...) dans le cadre de la couverture sanitaire universelle ». En outre, ces États s’engagent à améliorer l’accès à des solutions auditives financièrement abordables.

Cette résolution de 2017 prévoyait enfin que l’OMS publie un rapport pour établir les progrès accomplis dans l’application de cette résolution. C’est ce rapport qui a été rendu public lors de la Journée mondiale de la l’audition (instaurée par l’OMS en 2013).

Le point sur la situation

« À la demande de ses États membres, ce rapport présente un message clair, explique la Dr Shelly Chadha : le nombre croissant de personnes atteintes d’une perte auditive non traitée est inacceptable. Actuellement, plus de 1,5 milliard de personnes souffrent d’un certain degré de perte auditive, dont près d’un tiers ont besoin d’une réhabilitation. Ce nombre est susceptible d’augmenter dans les décennies à venir, ce qui nécessite une action urgente. Le rapport appelle les pays à agir en intégrant les soins auditifs centrés sur la personne dans leurs plans nationaux de santé pour une couverture sanitaire universelle. »

Il fournit également la marche à suivre, comme l’explique l’ORL : « Une telle intégration nécessite la priorisation et l’adoption de l’ensemble des interventions basées sur la preuve, du protocole HEARI NG*, déployées grâce à un système de santé renforcé. Cela assurera des avantages durables aux personnes atteintes de perte auditive. En outre, cela apportera un bénéfice économique à la société dans son ensemble ».

Des objectifs ambitieux

Enfin, l’OMS fixe des objectifs chiffrés, qu’il faudra atteindre au cours de la prochaine décennie, grâce au protocole qu’elle recommande.

D’ici 2030, l’OMS espère que la couverture du dépistage néonatal de la surdité, ainsi que le nombre de personnes appareillées ou implantées auront augmenté de 20 %, tandis que la prévalence des maladies otologiques et la non prise en charge de la perte d’audition chez les enfants aura diminué de 20 %.

* Le protocole HEARING : H pour hearing screening and intervention, E pour ear disease prevention & management, A pour access to technologies, R pour rehabilitation services, I pour improved communication, N pour noise reduction, G pour greater community engagement.

WRH infog

Offres d'emploiby Audiorecrut

Responsables Audioprothèse

Prévifrance Services Santé

Toutes les offres d'emploi

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris