09 février 2021

Malgré la crise, le secteur maintient sa croissance

Le Syndicat national de l’industrie des technologies médicales (Snitem) a publié les statistiques de ventes d’aides auditives pour l’année 2020. Une année intéressante à double titre, en raison de la crise sanitaire et de l’entrée en vigueur du 100 % Santé. Voici ce qu’il faut en retenir.

Par Bruno Scala
chiffres graphes

Des ventes toujours en hausse

Malgré la crise sanitaire de la Covid-19, qui a débuté en février 2020 en France, les ventes d’aides auditives sont en hausse constante, et ce depuis plusieurs années. En fait, il faut remonter à 2009 pour constater une très légère et fugace baisse au sein de cette tendance. En 10 ans, entre 2011 et 2020, les ventes d’aides auditives ont quasiment doublé (+ 78 %). En 2020, les ventes s’établissent à 918 749 unités. Ce sont les écouteurs déportés qui se taillent la part du lion : sur quatre appareils vendus, trois sont des écouteurs déportés. Ils représentent au moins la moitié des ventes depuis 2015.

serie longue

Crisis? What Crisis?

La crise sanitaire a eu un impact très net sur la vente des aides auditives, comme le montre la comparaison des chiffres entre 2019 et 2020. Ainsi, lors du deuxième trimestre 2020, au cours duquel a eu lieu le premier confinement, les ventes d’aides auditives ont chuté : - 34 % entre les deuxièmes trimestres 2019 et 2020. Mais le secteur s’est ensuite bien rattrapé, avec une hausse des ventes de 35 % au cours du troisième trimestre, par rapport à l’année précédente. La tendance s’est confirmée au quatrième trimestre (+ 23 %). Les chiffres annuels montrent une hausse des ventes de 3 % entre 2019 et 2020, contre 6 % entre 2018 et 2019. 

2020vs2019

Les intras et les masques

S’il est indiscutable que les écouteurs déportés sont les appareils les plus plébiscités, les intra-auriculaires connaissent un léger regain d’intérêt. En témoignent les chiffres du quatrième semestre 2020 : les intras représentent pour cette période 8,7 % des ventes d’aides auditives. C’est certes peu, mais ces chiffres sont à la hausse : + 64 % entre le premier et le quatrième trimestre 2020 et + 50 % entre les quatrièmes trimestres 2019 et 2020. En 2020, 36 % des intras vendus l’ont été au cours du quatrième trimestre. La raison ? En cette période de crise sanitaire, il y a fort à parier que les patients évitent les contours d’oreille qui entrent en concurrence avec les élastiques des masques…

intra

Un sursaut de classe I

Depuis que les deux classes d’aides auditives ont été instaurées – et que le Snitem en comptabilise les ventes – la classe I n’avait jamais dépassé 15 % des ventes totales. Mais au dernier trimestre 2020, cette catégorie a connu une nette augmentation, dépassant 20 % des ventes. Sans doute les audioprothésistes ont-ils préparé leur stock en prévision de la mise en place imminente du 100 % Santé, au 1er janvier 2021.

classe2vsclasse1 2020

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris