Stéréocil : à chaque lien son rôle

L'actualité scientifique commentée par les spécialistes. Aujourd'hui : les fonctions bien particulières des différents liens au sommet des stéréocils.

Par Bruno Scala
Dans la litterature scientifique d Audiologie Demain

Au sommet des cellules ciliées externes, les stéréocils sont non seulement attachés entre eux, d’une rangée à l'autre par les tiplinks, et au sein d’une même rangée par les connecteurs horizontaux. Mais ils sont aussi attachés à la membrane tectoriale par une couronne d’ancrage. Grâce à un modèle de souris chez lequel certains de ces types de liens sont absents, des chercheurs coréens ont montré le rôle de deux d’entre eux et, surtout, ce que leur absence provoque1. Ainsi, la couronne d’ancrage est indispensable à la fonction amplificatrice des cellules ciliées externes, mais pas les connecteurs horizontaux. Ces derniers jouent en revanche un rôle déterminant dans la protection contre le bruit.

L'avis du Pr Paul Avan2

« L’une des surdités neurosensorielles congénitales non syndromiques les plus fréquentes, modérée, est associée à la stéréociline nécessaire pour solidariser les stéréocils d’une cellule ciliée externe, à la fois latéralement et à la membrane tectoriale. Pour assurer cet ancrage cohésif, la stéréociline coopère avec otogelin et otogelin-like, de rigidités similaires. Leurs défauts impactent de diverses manières et en combinaisons inhabituelles la sélectivité en fréquences, l’amplification et les otoémissions. L’ensemble de ces travaux soulignent de mieux en mieux la subtilité d’une micromécanique qui doit remplir deux impératifs contradictoires : haute sensibilité et résistance au bruit. »

Offres d'emploiby Audiorecrut

Toutes les offres d'emploi

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris