Facade de l Institut de l audition

L'Institut de l'audition, catalyseur de la recherche

Stewart Cole directeur general de l Institut PasteurDans les années 1960, les travaux fondateurs de Jean-Pierre Changeux sur la cognition ont marqué le début de l’intérêt de l’Institut Pasteur pour les neurosciences. C’est environ 30 ans plus tard, dans les années 1990, que les neurosciences de l’audition y font leur entrée, sous l’impulsion des travaux de Christine Petit. La création de l’Institut de l’audition s’inscrit dans cette évolution et répond au Plan stratégique de l’Institut Pasteur qui fait des maladies de la connectivité cérébrale et des maladies neurodégénératives, l’une de ses thématiques prioritaires. La vocation de Louis Pasteur était de faire reculer les frontières de la connaissance scientifique tout en apportant une réponse concrète aux enjeux de santé publique. L’Institut de l’audition s’inscrit parfaitement dans cette approche. La surdité est en effet un enjeu de santé publique majeur auquel la recherche doit répondre. L’Institut de l’audition représente pour les équipes scientifiques qui y travailleront un formidable accélérateur et une opportunité de faire des sciences de l’audition un sujet majeur en France et sur un plan mondial.

Par le Pr Stewart Cole, directeur général de l’Institut Pasteur

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris