24es Assises d’ORL et d’audioprothèse en images

« Sous le soleil exactement »... L’édition 2022 des Assises d’ORL s’est, cette année encore, tenue sous les auspices ensoleillés de Nice. Le temps était de la partie et les congressistes aussi ; les allées et les salles de conférences ou ateliers étaient remplis d’ORL, audioprothésistes, orthophonistes et industriels, heureux de se retrouver sous le signe de la pluridisciplinarité. Morceaux choisis.

Par Ludivine Aubin-Karpinski
Assises Acropolis
Il s’agissait de la dernière édition avant longtemps à se tenir à Nice. L’Acropolis devrait être détruit prochainement pour laisser place à un espace vert. L'événement déménage donc et la 25e édition aura lieu à Cannes du 2 au 4 février 2023.

Assises L. Collet

Au cours d’une session très suivie, le Pr Lionel Collet a présenté les perspectives d'avenir des audioprothésistes, abordant tous les sujets chauds – démographie, réingénierie, rémunération, ordre... – et leur a livré quelques leviers d’action. « La balle est dans votre camp. Vous devez vous préparer à l’évolution à venir plutôt que de la subir », a-t-il insisté.

Le conseiller d’État s’est montré catégorique : le nombre d’audioprothésistes n’est plus adapté. Il préconise ainsi de supprimer le numerus clausus pour conserver un nombre d’aides auditives par audioprothésiste et par an, propre à « garantir une dispensation et une adaptation optimales ». « On arrivera à 500 diplômés tôt ou tard », a-t-il prédit, avant d’ajouter : « Cela passera également par une augmentation des validations d’acquis d’expérience et les diplômes européens. » Et, pour augmenter la « productivité » des audios, il a évoqué la reconnaissance juridique du métier d’assistant audio. « Dès lors qu’ils existent, il faut leur donner un statut légal », a-t-il insisté.

Concernant les compétences, le Pr Collet a pointé du doigt l’absence de décret. Un manque à l’origine de « zones de flou entre ce vous pensez pouvoir faire et ce qui relève de l’exercice illégal de la médecine, a-t-il précisé. Il est indispensable que vous en ayez un ; c’est un élément de sécurisation fondamentale de votre profession et de son avenir ».

La pénurie de prescripteurs pose quant à elle la question des compétences partagées et de l’accès direct aux audioprothésistes. Si le délai moyen pour obtenir un rendez-vous avec un prescripteur devait encore augmenter, l’accès direct sans prescription médicale, tel qu’il a été mis en place pour les orthoptistes, les orthophonistes ou les masseurs-kinésithérapeutes, pourrait être une solution, selon Lionel Collet. Une telle question soulève celle de la déontologie. « Faut-il un ordre ou des règles professionnelles ? », a demandé le conseiller d’État. Il s’agit aujourd’hui d’une exigence qui permettrait sans doute d’apporter réponses aux problèmes de l’encadrement des pratiques, de la communication et de l’entrée dans la démarche de certification périodique, garantie de la qualité des soins sur tout le territoire…

Le Pr Collet a enfin alerté la profession : « Du fait de l’augmentation des volumes liée au 100 % Santé, les pouvoirs publics vont regarder de très près les dépenses que cela engendre et, s’il s’avérait que certains ont des pratiques non conformes, il ne serait pas étonnant qu’ils prennent des décisions. » Comme la dissociation. Le conseiller d’État défend, lui, le principe du découplage car, dit-il : « Je tiens à ce que ce soit l'audioprothésiste qui vende et qui adapte mais aussi à ce que l’on s’assure que le suivi est correctement réalisé. »

Assises Fraysse

Le Pr Bernard Fraysse et l’audioprothésiste Pauline Roger se sont livrés à un jeu de rôles décrivant le parcours des malentendants et les étapes permettant d’objectiver le service médical rendu par l’appareillage auditif. Ils ont également insisté à cette occasion sur l’importance des échanges réguliers entre l’ORL et l’audioprothésiste.

Conf Borel Assises_web

La Pr Karine Aubry, Stéphanie Borel, Auriane Gros, le Dr Damien Bonnard et Fabien Seldran, de MED-EL, se sont succédé sur le thème « De l’appareillage auditif conventionnel à l’implant cochléaire chez l’adulte : une prise en charge multidisciplinaire et multimodale ».

Assises allees

3 400 congressistes se sont donné rendez-vous à ces 24es Assises de Nice, qui ont été marquées par une nette augmentation de fréquentation des audioprothésistes.

Offres d'emploiby Audiorecrut

AUDIOPROTHESISTE H/F SUR NANTES

ALAIN AFFLELOU ACCOUSTICIEN

LABORATOIRE AUDIOLOGIE CLINIQUE

Laboratoire d'Audiologie Clinique

Toutes les offres d'emploi

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris