18 Janvier 2023

La Fondation pour l’audition et les associations de patients enquêtent sur le 100 % Santé

La Fondation pour l’audition et les associations de patients mettent les pieds dans le plat et lancent une enquête auprès des personnes appareillées depuis la mise en place du 100 % Santé pour en évaluer l’efficacité.

Par Ludivine Aubin-Karpinski

« Depuis la mise en place du 100 % Santé audition, qu'en est-il de la prise en charge financière d'un appareillage ? » C’est pour répondre à cette question que la Fondation pour l’audition, Bucodes SurdiFrance, l'Unapeda, l’Anpeda et Unanimes lancent une enquête auprès des personnes ayant fait l’acquisition d’un appareil auditif depuis le 1er janvier. L’objectif affiché : « Que chaque personne concernée par une perte auditive puisse réellement se voir proposer un appareillage correspondant à sa perte auditive et à ses besoins ».

enquete 2
Cette initiative fait suite à l’appel du président de la Fondation pour l’audition, Denis Le Squer, en octobre 2022, aux côtés des associations de patients, à une extension du dispositif du 100 % Santé aux appareils de classe II pour les enfants et les patients atteints de surdités sévères, profondes ou complexes.

En préambule de son enquête, la Fondation indique constater des « failles » dans la loi, voire une « dégradation de la prise en charge entre les appareils de classe I et les appareils de classe II ». Elle juge en effet que « les appareils de classe II sont exclus du zéro reste à charge » et ajoute : « Cela pose comme conséquence une inégalité de traitement pour de nombreuses personnes et enfants, dont l’appareil de classe II est l’unique alternative ».

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris