Couv AD 18

Implant cochléaire : passé et futur

Yann NguyenUn million ! C’est le nombre d’implants cochléaires posés depuis leur création il y a plus de soixante ans, d’après le Dr Fan-Gang Zeng [1]. Depuis la première pose d’un implant cochléaire multi-électrodes en 1976 par le Pr Claude-Henri Chouard, ce dispositif médical est devenu indispensable dans la réhabilitation des surdités sévères à profondes. S’il apporte une bonne communication dans le calme, ses capacités restent limitées dans le bruit ou l’écoute de la musique. Sa partie interne constitue un goulot d’étranglement technologique, ayant peu évolué depuis trente ans, par lequel transitent informations et énergie. La donne change et plusieurs évolutions majeures sont attendues dans les dix prochaines années. La technique d’insertion va progresser pour être systématiquement robotisée, « l’implant-réhabilitation auditive » va se conjuguer avec « l’implant-médicament » pour administrer des composés au cœur de l’oreille interne, et la miniaturisation va se poursuivre vers le tout implantable, tant souhaité par nos patients. Enfin, à moyen terme, la stimulation électrique sera mise au défi par la stimulation optique pour en améliorer la résolution temporelle et spatiale. Les articles de ce numéro d’Audiologie Demain vous donnent une vision du futur de l’implant. Bonne lecture ! [1] Dr Fan-Gang Zeng, 19 Aout 2021, Acoustical society of america

Par le Pr Yann Nguyen
Service ORL, Sorbonne Université, GHU Pitié Salpêtrière, AP-HP, Paris
Co-responsable d’équipe à l’Institut de l’Audition Inserm UMR 1120

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris