« Prenons la mesure du son », le nouveau podcast de la Fondation Pour l’Audition

La Fondation Pour l’Audition a initié fin juillet une série de podcasts réalisés en partenariat avec Vivre FM. « Prenons la mesure du son » recommande quelques gestes pour préserver sa santé auditive au quotidien.

Par Laura Huynh Quang

À vos casques (mais pas trop fort) ! La Fondation Pour l’Audition a lancé son propre podcast intitulé « Prenons la mesure du son » en partenariat avec la radio Vivre FM. Il est composé pour le moment de cinq épisodes, dont le message principal est

COVER PODCAST01
résumé par son slogan : « Le premier podcast audio préventif qui interroge notre rapport au bruit, au son, à nos environnements du quotidien et nous permet de mieux prendre soin de notre santé auditive ».
Chaque volet plonge l’auditeur dans un univers différent. Léonard Francelet, responsable communication de la Fondation Pour l’Audition, développe cette mécanique : « Sans le savoir, nous sommes exposés au quotidien à des risques pour notre audition : dans la rue, les transports, au travail notamment. L'idée du podcast "Prenons la mesure du son" est de donner à chacun les clefs pour mieux identifier ces risques et prendre soin de sa santé auditive ».
Magali Rochereau, animatrice radio, endosse le rôle de fil conducteur et interroge, pour chaque épisode, un professionnel de l'audition.

Inclusion et prévention

Ce nouveau format est l'occasion pour la Fondation de revenir sur quelques-unes de ses missions, sur le terrain, accompagnée d'experts. L'inclusion des personnes malentendantes, par exemple, est abordée dans le premier épisode, lors duquel intervient Arnaud Porte, directeur du pôle pour le quotidien de la fondation. Il revient à cette occasion sur les actions de la fondation menées dans les entreprises (lire notre article Agir au sein des entreprises, AD #05-6).

La prévention, autre axe phare des actions de la fondation, prend une place prépondérante dans ces podcasts. Dans le deuxième épisode, Magali Rochereau s’invite avec Denis Le Squer, directeur général de la Fondation Pour l’Audition, dans une école primaire et s’interroge sur les conséquences du bruit chez les enfants (lire notre article D’Sybel, un dispositif de sensibilisation à destination des écoles, AD#13), tandis que, dans le troisième épisode, l’auditeur plonge dans l’univers bruyant et tumultueux des restaurants et magasins. L’audioprothésiste parisienne Maud Chanaud propose des solutions pour atténuer les méfaits du bruit dans ces lieux. C’est probablement lors des concerts ou des événements sportifs que les nuisances sonores sont les plus fortes. L’ORL parisien Alain Londero immerge l’auditeur au coeur de ces ambiances dans un autre épisode, et expose les différentes solutions permettant de profiter de ces loisirs tout en préservant son audition : bouchons d’oreille, pauses sonores (lire notre article Relaxson, la pause sonore essentielle dans les festivals, AD#25).

Néanmoins, nul besoin de se rendre dans un restaurant, à un concert ou dans une école pour être confronté au bruit, comme l’animatrice radio en fait la démonstration dans un autre épisode : elle emmène l’auditeur en ville, dans la rue ou les transports. L’occasion pour Didier Bouccara, ORL à l’hôpital Georges-Pompidou à Paris, de rappeler que les écouteurs (buds), portés aujourd’hui par une bonne partie de la population, ne sont pas des bouchons d’oreille et qu’ils ne protègent pas de la même manière des bruits néfastes pour l’audition.

Les cinq épisodes sont disponibles depuis fin juillet sur toutes les plates-formes de streaming audio (Deezer, Spotify, YouTube...).

Offres d'emploiby Audiorecrut

Toutes les offres d'emploi

Newsletter

Newsletter

La newsletter Audiologie Demain,

le plus sûr moyen de ne jamais rater les infos essentielles de votre secteur...

Je m'inscris